J’ignorais pourquoi les flaques d’eau m’ont toujours attirée
jusqu’au vertige. Maintenant je le sais : quelque chose
en moi se trouve profondément soulagé de pouvoir
contempler le ciel à mes pieds…