Que faire de ma conscience, sinon la tourner et la retourner comme un objet étrange d’origine inconnue?
Dans mes doigts abstraits et universels, la détailler sous tous les angles pour l’appréhender un jour avec autre chose que de la sidération…