Tu vois, moi je n'ai pas pleuré devant toi
mais après
vendredi soir
en sortant du taf
une grosse boule dans la gorge
et des larmes…

C'est drôle comme on réalise les choses après coup

Je souriais, je retenais les larmes et je marchais en même temps
en me disant
merde les gens que je croise vont voir que je pleure, la honte

On en a passé des moments purs et heureux
ces deux dernières années à se côtoyer
sans fausse note
tu vas vraiment me manquer
chaque jour
la vache, je vais regarder les garçons toute seule maintenant…

Je n'ai pas ton aisance à extérioriser l'émotion
c'est sans doute pourquoi j'écris…
mais j'ai peur de ne pas t'avoir dit l'essentiel
de ne pas avoir été assez démonstrative
toujours par pudeur
tu me connais
donc, ce petit texte simplement pour te dire
ce que tu sais déjà :
que tu as une belle place dans mon cœur
que tu m'es un être précieux

Tu m'as donné beaucoup:
ta confiance
ton enthousiasme
ta gentillesse
ton écoute
ta joie de vivre
et j'espère en avoir été digne

Il est bien doux d'être aimé de toi
et je trouve que R. a une sacrée chance

Si j'avais voulu te dire tout cela oralement
j'aurais aligné plus de larmes que de mots!

Merci d'être toi et de m'avoir offert ton amitié