Mes chers passants, vous qui aimez les beautés simples de la vie, allez découvrir cet artiste.

Stefano_Marchionini-09

La lumière du soleil qui s'accroche partout, à la matière des murs, aux rebords des fenêtres (comme il les aime les fenêtres ^^), sur la peau, dans l'œil du chat ou dans les branches… Les secrets gracieux de l'intimité, la beauté du sommeil et du silence, les toits, les plantes, le ciel, la nudité des angles, ces angles calmes pas du tout faits pour être remarqués, si beaux pourtant, beaux comme cette brindille, comme ce rai de lumière, comme ce nuage… La composition, les portraits, les polaroïds, le noir et blanc, le motif, les hasards heureux des accords de couleurs dans l'instant à saisir… L'amour, la sensualité, la beauté masculine…

Tout, dans le travail photographique de Stefano Marchonini me parle et m'ouvre les yeux encore plus que je ne prétends les avoir déjà. Ce jeune homme de ving-cinq ans transmet sa sensibilité, sa tendresse et ses éblouissements, l'air de rien, avec une subtilité bluffante, loin de toute prétentions parasites. La magie est là, il la touche du doigt, ou plutôt, de son regard.

J'ai passé des heures à tenter de sélectionner quelques clichés parmi les centaines visibles, mais voilà, je les aime tous… Entre son site et ses galeries Flickr, j'ai eu beaucoup de mal à choisir ce qui figure ci-dessous. Le mieux, c'est que vous alliez découvrir tout ce bonheur vous-mêmes.

Ce que fait son ami Vivien Ayroles, est superbe aussi.

L'un de leurs travaux communs : Entr'ouvert.

Image 5

Stefano_Marchionini-12 Stefano_Marchionini-20

Stefano_Marchionini-11 Stefano_Marchionini-13