Trois talents se sont associés pour nous offrir cette vidéo toute de grâce : à la voix, Hozier, chanteur irlandais, sur la scène, Sergei Polunin, danseur étoile ukrainien et derrière la caméra, David LaChapelle, photographe et faiseur d'images érotico-pop-surréaliste américain. Comme quoi, évoquer l'homophobie et le rôle de la religion dans la genèse de cette haine aveugle, peut susciter autre chose que l'angoisse ou la lassitude, parfois ! Pour le coup, ici, la réunion idéale d'un danseur fabuleux, d'une voix qui donne le frisson et d'une photographie de toute beauté est simplement magnifique.


***

Take Me To Church

My lover's got humour
She's the giggle at a funeral
Knows everybody's disapproval
I should've worshiped her sooner

If the Heavens ever did speak
She is the last true mouthpiece
Every Sunday's getting more bleak
A fresh poison each week

"We were born sick", you heard them say it
My church offers no absolution
She tells me 'worship in the bedroom'
The only heaven I'll be sent to
Is when I'm alone with you

I was born sick, but I love it
Command me to be well

Amen. Amen. Amen.

Take me to church
I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins so you can sharpen your knife
Offer me that deathless death
Good God, let me give you my life

Take me to church
I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins so you can sharpen your knife
Offer me that deathless death
Good God, let me give you my life

If I'm a pagan of the good times
My lover's the sunlight
To keep the Goddess on my side
She demands a sacrifice

To drain the whole sea
Get something shiny
Something meaty for the main course
That's a fine looking high horse
What you got in the stable?
We've a lot of starving faithful

That looks tasty
That looks plenty
This is hungry work

Take me to church
I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins so you can sharpen your knife
Offer me that deathless death Good God, let me give you my life

Take me to church
I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins so you can sharpen your knife
Offer me that deathless death
Good God, let me give you my life

No masters or kings when the ritual begins
There is no sweeter innocence than our gentle sin
In the madness and soil of that sad earthly scene
Only then I am human Only then I am clean

Amen. Amen. Amen.

Take me to church I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins so you can sharpen your knife
Offer me that deathless death
Good God, let me give you my life

Take me to church
I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins so you can sharpen your knife
Offer me that deathless death
Good God, let me give you my life

Emmène-moi à l’église

Mon être aimée a le sens de l’humour

C’est elle qui rit aux enterrements

Elle sait que tout le monde désapprouve

J’aurais dû la vénérer plus tôt

Si les cieux avaient pu parler

Ce serait elle leur véritable porte-parole

Chaque Dimanche est plus triste

Comme un doux poison chaque semaine

« Nous sommes nés malades », qu’ils disent

Mon église n’accorde pas l’absolution

Elle me dit « viens vénérer dans la chambre »

Le seul Paradis auquel je serai envoyé

Ce sera lorsque je serai seul avec toi

Je suis né malade, mais j’aime ça

Ordonne-moi d'être bien

Amen. Amen. Amen.

Emmène-moi à l’église

Je m’agenouillerai comme un chien devant le sanctuaire de tes mensonges

Je confesserai mes péchés et tu pourras aiguiser ton couteau

Offre-moi cette mort éternelle

Bon Dieu, laisse-moi te donner ma vie

Emmène-moi à l’église

Je m’agenouillerai comme un chien devant le sanctuaire de tes mensonges

Je confesserai mes péchés et tu pourras aiguiser ton couteau

Offre-moi cette mort éternelle

Bon Dieu, laisse-moi te donner ma vie

Si je suis un païen des beaux moments

Mon être aimée est le rayon de soleil

Pour garder la Déesse à mes cotés

Elle demande un sacrifice

Pour vider les océans
Ramène quelque chose qui brille

Quelque chose de consistant pour le plat principal

C'est un beau et grand cheval

Qu’avez-vous dans l’écurie ?

Nous avons un tas de fidèles affamés

Ça a l’air délicieux

Quelle abondance
Ça donne faim

Emmène-moi à l’église

Je m’agenouillerai comme un chien devant le sanctuaire de tes mensonges

Je confesserai mes péchés et tu pourras aiguiser ton couteau

Offre-moi cette mort éternelle

Bon Dieu, laisse-moi te donner ma vie

Emmène-moi à l’église

Je m’agenouillerai comme un chien devant le sanctuaire de tes mensonges

Je confesserai mes péchés et tu pourras aiguiser ton couteau

Offre-moi cette mort éternelle

Bon Dieu, laisse-moi te donner ma vie

Aucun maître ni roi lorsque commence le rituel

Il n’y a pas d’innocence plus pure que nos gentils péchés

Dans la folie et la pollution de cette triste scène terrestre

Il n’y a que là que je suis humain

Il n’y a que là que je suis pur

Amen. Amen. Amen.

Emmène-moi à l’église

Je m’agenouillerai comme un chien devant le sanctuaire de tes mensonges

Je confesserai mes péchés et tu pourras aiguiser ton couteau

Offre-moi cette mort éternelle

Bon Dieu, laisse-moi te donner ma vie

Emmène-moi à l’église

Je m’agenouillerai comme un chien devant le sanctuaire de tes mensonges

Je confesserai mes péchés et tu pourras aiguiser ton couteau

Offre-moi cette mort éternelle

Bon Dieu, laisse-moi te donner ma vie

***

Clip officiel de la chanson. Ce n'est pas si souvent que les artistes évoquent l'homophobie, alors merci à lui.


Un beau live