En attendant la prochaine histoire qui mâture dans ma cervelle, voici un superbe cout-métrage de Stéphane Riethauser, un film comme je les aime : photographie soignée, acteurs justes et gracieux, sobriété du style. Il y a trois personnages : les deux garçons, vivants et magnifiques, et le lieu abandonné, aussi fascinant que sinistre.

Résumé : "Prora, au bord de la Mer Baltique. Un centre de vacances érigé par les Nazis aux dimensions infinies. Dans ce colosse de béton, Jan (Tom Gramenz) et Matthieu (Swenn Gippa), un Allemand et un Français, 17 ans, s’embarquent dans une aventure qui va confronter leurs identités et mettre en péril leur amitié. Fable sur l’adolescence et la découverte de soi, Prora est une tendre histoire d’amour et d’amitié.
[23 min., Suisse, 2012]
15 Prix et 120 sélections en festival en 2012-2013"

Le site du film : http://prora-themovie.com/fr/