22/08/08

Le clochard et l'innocent

Mau le clochard et Vic l'innocent discutent au soleil d'automne, sur un banc public, près d'une gare RER parisienne.— Dis-moi, Mau, pourquoi ces gens courent-ils ?— Tu vois bien, pour attraper leur bus.— Ils pourraient ne pas courir et attendre le suivant.— C'est vrai, oui, mais ils sont pressés.— Donc on pourrait dire que ces gens ne courent pas après un bus mais plutôt après le temps.— Oui, on pourrait dire ça…— Mais, Mau, toi qui es vieux et qui sais tout, pourquoi les gens courent-ils après le temps ?— Et bien dans ce cas précis,... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 09:03 - - Permalien [#]
Tags : , ,

25/05/07

La soif de toi

L'amour inexplicable dont tu m'as entravéa irrigué les ombres de mes terres désertéeset j'ai osé donné mon cœur débutantaux promesses moirées de tes vœux bienveillants. Des sources délicates de ton âme d'enfantj'ai tiré des trésors et j'en ai fait mon sang. À genoux, dépendant des reflets les plus beauxde l'aube chatoyante d'un bonheur  nouveau,dans la tendresse en coin de l'ambre de ton œil,j'ai su voir le don et j'ai compris l'accueil. Mon cœur ensemencé par tes soins sans calcula fleuri tout d'un coup de plus de cent... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 08:44 - - Permalien [#]
Tags : ,
29/04/07

Une amitié

Tu vois, moi je n'ai pas pleuré devant toimais aprèsvendredi soiren sortant du tafune grosse boule dans la gorge et des larmes… C'est drôle comme on réalise les choses après coup Je souriais, je retenais les larmes et je marchais en même tempsen me disantmerde les gens que je croise vont voir que je pleure, la honte On en a passé des moments purs et heureux ces deux dernières années à se côtoyer sans fausse notetu vas vraiment me manquer chaque jourla vache, je vais regarder les garçons toute seule maintenant… Je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 13:59 - - Permalien [#]
19/04/07

Gabi dévoilée

Au fur et à mesure que Gabi a pris forme dans ma tête, c'est l'image de Colette vers 35/40 ans qui m'est venue. Une femme, donc ^^. Peut-être aussi ai-je pensé à son œuvre magnifique "Le Blé en herbe" où justement elle aborde ce thème de l'initiation à l'amour d'un très jeune garçon par une femme mûre. Un livre qui m'a beaucoup marquée et qu'il faut que je relise. Pour la personnalité de Gabi, j'ai beaucoup pensé à ce film avec Catherine Frot, "La Dilettante" qui offre un beau portrait de femme libre et... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 08:41 - - Permalien [#]
17/04/07

A propos de Gabi…

Karagar, Kleger, Farf, Tita, Mathys et tous les autres lecteurs de cette nouvelle qui voudront bien laisser un commentaire, dites-moi quelle image vous êtes vous fait de Gabi. Je vous dirai ensuite quel visage, quel âge et quel sexe j'ai imaginé moi pour ce personnage. En écrivant ce texte j'ai pensé à un auteur que j'adore, en particulier à l'une de ses œuvres, et à un film. Je vous dirai tout, promis. ^^ A propos d'Etienne…Il faut que je vous raconte. C'était l'autre jour, j'attendais mon éternel RER A, assise sur le quai de la... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 08:34 - - Permalien [#]
14/04/07

Gabi et Etienne - Deuxième partie (nouvelle)

Les séances de relaxation que Gabi avait eu l'idée d'instaurer au début de chaque cours étaient devenues vitales pour Etienne qui ne pouvait que constater le bénéfice qu'elles lui apportaient. Jamais il n'avait ainsi pris le temps de bien respirer, d'assouplir ses muscles dans des étirements simples de quelques minutes, en somme de ressentir son corps autrement que comme un carcan embarrassant. Rien à voir avec les cours de gym du lycée dont il conservait un souvenir cuisant. Gabi nota qu'il avait une prédilection particulière pour la... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 12:39 - - Permalien [#]

12/04/07

Gabi et Etienne - Première partie (nouvelle)

  Gabi se souvenait de la première fois qu'Etienne s'était présenté à son cours. C'était un jour de septembre, il pleuvait à verse. Il était arrivé trempé, confus pour ces cinq minutes de retard, s'excusant sans arrêt. Il n'avait pas loin de dix-huit ans et en paraissait quinze. Gabi revoyait cette pâleur frappante et cette dégaine de pauvre petit fils de riches mal aimé, programmé par des parents possessifs jusqu'à la caricature à devenir un vieux garçon coincé. Ce pantalon de velours côtelé d'un marron infâme, l'énorme sac à... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 07:50 - - Permalien [#]
12/11/06

Moment d'intimité

Lui (les mains câlines) : C'est bien, un corps de fille.Elle : …Mmm.Lui (rêveur) : Ça ne m'aurait pas déplu d'être une fille.Elle : Si tu avais été une fille tu aurais fait l'amour avec des garçons. Tu l'imagines ça?Lui (sur le ton de l'évidence) : J'aurais été lesbienne !Elle : Et moi si j'avais eu un corps de mec, c'est sûr, j'aurais aimé les garçons.Lui : …Mmm.(bref silence)Elle : Bon. On est bien hétéros nous deux. C'est sûr.Lui : Ouai. c'est sûr.
Posté par kitty78 à 01:58 - - Permalien [#]
15/10/06

Le repos

Mon ami fatigué par tant de vaines luttesviens lover ta déroute à mon cœur angoratressé de laine épaisse et de fleurs de coton Suis-moi hors des déroutes et des sentiers abruptsviens oublier tes pas empesés de regretssur les rivages mauves de ma sérénité En cette heure tardive qu'envoûte l'ombre bleuelaisse moi effacer de mes doigts de roséeles rêves irrésolus à ton front enfiévré Apaise tes tourments dans l'arc de mes bras à mon dos tiède et nu calme tes tremblementspuis laisse mon regard d'or colorer ta pâleur Offre-moi... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 13:03 - - Permalien [#]
Tags : ,
10/10/06

Tes clartés noires

Dans les nuits lumineuses de tes regrets moirésBien des fois j'ai erré, parfois me suis noyée Dans l'aube nébuleuse de tes blessures d'antanD'écarlates dangers me firent frémir et fuir Et tes soleils obscurs m'ont si souvent fait peurTous ces matins de cendres qui ont fait taire mon cœur Mais tes flocons de suie, tes rayons de pénombreOnt effleuré mes mains qui les a recueillis
Posté par kitty78 à 08:35 - - Permalien [#]
Tags :