04/05/11

Le dégel - vos plus beaux commentaires

Pour fêter la fin du feuilleton Yan & Yvan, je copie-colle ici mes commentaires préférés. Sachez qu'ils m'ont beaucoup aidée et qu'ils ont même parfois influencé le récit. On peut dire que Le Dégel est presque un roman participatif :) ——————————— "Quelle belle histoire. Belle ! Pudique ! Sensuelle. J'ai rêvé en lisant. J'étais dans l'histoire et je goutais les lèvres de Yan... Bizz"Posté par Oscar, lundi 29 mai 2006>> Yan a fait des ravages dès le début… "Pfff, j'avais rédigé un super long commentaire où je parlais de... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 18:18 - Permalien [#]
Tags : ,

17/03/11

Comme une dentelière débutante

Message à mes très chers, rares, fidèles, lecteurs.Je m'en veux de ne pas communiquer davantage avec vous, mes chers passants qui, déçus de ne rien voir paraître de nouveau ici, me visitez presque quotidiennement et repartez bredouilles de nouvelles de mes personnages Yan et Yvan…Rassurez-vous, je fais tout ce que je peux pour les faire se réunir à nouveau. Malheureusement, cet entêté de Yan me résiste farouchement. Trop de souffrances passées — pensez, de telles blessures dans un petit cœur sensible de 17 ans ! — le retiennent... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 14:58 - - Permalien [#]
Tags : ,
17/09/08

J'écris chaque jour

J'écris chaque jour des phrases irrépressibles, des poèmes, des parcelles infimes ou clé d'un roman débuté il y a trois ans, des nouvelles, des dialogues, parfois sur le papier, parfois dans ma mémoire vive pas toujours fiable… Pourquoi? Dans un premier temps, je dirais que c'est pour me distraire, comme m'écarterait de ma ligne de vie fatalement unique une bonne séance de cinéma (ceci expliquerait d'ailleurs pourquoi j'y vais si peu) ou un bon roman (…et pourquoi je lis si peu, mais là, honte sur moi) et, dans un second temps, pour... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 15:39 - - Permalien [#]
Tags : ,
09/04/07

Au soleil

À ma fenêtre, je vous concocte une petite nouvelle printanière, histoire de détendre un peu l'atmosphère que les affres de mon pauvre Yvan ne manquent pas d'alourdir ces dernier temps sur ce blog qui se veut pourtant empli de bien-être. Le linge sèche au soleil d'avril, le petit de la voisine d'en bas joue en gazouillant dans l'herbe de leur jardin (ha quelle chance un jardin!) et moi je prends quelques couleurs en relisant et rectifiant la jolie rencontre de Gabi et Etienne. Bon, ce n'est pas tout ça, il faut que je vous laisse, je... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 17:31 - - Permalien [#]
Tags : ,
03/01/07

Le BlogNote

Je découvre ce jour un blog à la verve littéraire enlevée qui ravira les écrivains, écrivants et autres amoureux des mots (et je sais qu'il y en a beaucoup parmis vous). Il s'agit du BlogNote de Marc Autret. Je l'ai mis en lien dans la colonne de gauche. Vous pourrez y lire ce genre de choses, par exemple, sur les problèmes que rencontre l'écrivain dans son souci d'éviter les répétiions : "L’erreur serait de penser en mots, prosaïquement, quand seuls prévalent les tons, les cris et les fluides. Les battements d’une ... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 16:26 - - Permalien [#]
Tags : ,
28/09/06

Mes petits préférés

Posté par kitty78 à 08:40 - - Permalien [#]
Tags : ,

23/04/06

Les mots, quelle profondeur?

Dans le monde exclusivement humain de la signification, à peine entendu, à peine lu, un mot acquis par notre mémoire possède le pouvoir d’injecter en nous le brusque éclair du sens qu’il porte en lui. Un seul mot perçu peut ébranler notre intériorité dans son fondement, même si, bien sûr, ce n’est rien d’autre, au fond, que la réalité qui lui est attachée qui nous touche. Pourtant, une infinité de choses se passe des mots. Elles existent mais sont inexprimées ou restent inexprimables. Elles demeurent hors de la saisie des mots... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 14:42 - - Permalien [#]
Tags :
20/03/06

Ma vision du poète

Pour mon centième post, voici une petite réflexion sur la poésie et le poète. N'hésitez pas à me faire part de votre vision à vous si ce sujet vous inspire. Le poète est un insatisfait chronique qui cherche éternellement à combler, à sa manière, les manques qu’il ressent. Le poète s’étonne d’être en vie et souffre de ne pas savoir pourquoi il est en vie. Mais il ne se contente pas de s’étonner et de souffrir de temps en temps, quand un moment d’inactivité lui en laisse par hasard l’occasion, non, il s’étonne continuellement,... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 21:15 - - Permalien [#]
Tags : ,
08/03/06

Pourquoi se recueillir?

Rien n'est moins évident que de s'entendre penser…Il fut un temps, où, avide, je lus énormément. Des penseurs, tels Deleuze, Bachelard, Blanchot, Nietzsche, Wittgenstein, et bien d'autres ; des écrivains tels Gide, Dostoïevski, Quignard, Bobin, Colette et bien d'autres ; des poètes tels Rimbaud, Paz, Lautréamont, Pessoa, Garcia Lorca et bien d'autres.Je m'imbibai d'eux, me perdis en eux et finis par me dissoudre dans toutes leurs pensées confondues.À 20/25 ans, on ne sait pas trop encore qui l'on est (à moins d'avoir déjà beaucoup... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 13:40 - - Permalien [#]
Tags : ,
01/03/06

J'avais 25 ans…

Ce temps où l’on écrit cesse l’oppression de la colère ou du désir sans objet. Cela n’apprends certes rien sur ce qu’il conviendrait de faire pour aimer la vie —l’aimer davantage qu’on ne l’aime déjà ou qu’on la déteste.Du vent tiède : le printemps bruisse. Une hirondelle. Ma peau entristée d’hiver sourit au soleil. M’étreint un plaisir pas positif… Peur désirante ou désir anxieux ? Cela oppresse sans cesse. Sauf quand j’écris. On pourrait dire : comme de l’amour tenace en plus diffus et plus tenace encore. Écrire repose en épuisant.... [Lire la suite]
Posté par kitty78 à 08:34 - - Permalien [#]
Tags :